Worship & Warfare BannersWorship & Warfare Banners

Aussie/NZ Site »        Español »

Worship & Warfare BannersHand painted silk
Worship & Warfare BannersWorship & Warfare Banners
Worship & Warfare Bannershand painted silk banners fromOut Of Our Minds Banners
Search 
Worship & Warfare Banners
Banner title left
The Banner Man from...;
Warfare and Worship Banners

Bannière «Un appel au ciel» - ressuscitée après 240 ans

Avril 2021 by David Stanfield - Australie

Une bannière créée il y a 240 ans est en train d’être ressuscitée pour repousser l’oppression une fois encore.

Un motif né dans la prière par John Locke et utilisé par George Washington pour inspirer l’action quand toutes les autres options semblent futiles, est une fois encore utilisé - aux USA et dans le monde!

Le motif

Le motif de cette bannière est un Pin blanc de l’Est sur un fond couleur de parchemin sous les mots «Un appel au ciel». C’est une réplique d’une bannière vieille de 240 ans commandée par George Washington.

L’histoire américaine

Bannière en soie «Un appel au paradis» en cours d’utilisation

David Stanfield avec «Un appel au paradis»

La couleur de parchemin de l’arrière-plan témoigne des 240 ans d’histoire de ce motif.

Le pin est un symbole de deux appels à l’unité. Le premier s’est passé dans le nord-est de l’Amérique du nord (Canada et USA) dans les années 1600 et le second en 1775. Dans les années 1600 six tribus d’Iroquois se sont rassemblées dans un traité pour arrêter de se battre les unes contre les autres, mais être unies contre leur ennemi commun. Ils ont littéralement «enterré leurs haches” sous une pousse de Pin blanc de l’est. Après cela le Pin blanc est devenu un symbole de leur unité et a été par la suite utilisé par les pélerins dans cette région.

Plus tard dans l’histoire des colonies une pénurie globale pour du bois très grand pour faire les mâts des bateaux a conduit la Grande Bretagne à mettre un embargo sur la coupe des Pins blancs. Ceci a été un des déclencheurs de la rébellion contre les britanniques. En 1775 George Washington a repris ce symbole, de même que le terme «un appel au ciel» comme cri de ralliement de solidarité, conviction et encouragement pour lutter pour la liberté.

Cette bannière a flotté sur les navires de guerre de 13 colonies dans leur guerre contre une Grande-Bretagne apparemment imbattable. Cette bannière de prière a précédé le drapeau actuel comme symbole d’unification des USA.

Le terme «un appel au ciel» vient d’écrits de John Locke, un philosophe anglais influent du milieu des années 1600. Locke a écrit une série d’articles déclarant que les droits humains viennent de Dieu, pas du gouvernement. Dans ses «Deux traités du gouvernement» Locke a fait le procès de quand les gens ont fait tout ce qui est humainement possible pour expérimenter ces droits donnés par Dieu et ont échoué, alors il ne reste qu’une option – ils ont la liberté d’en appeler directement au ciel et demander à Dieu d’intervenir en leur faveur.

“…où le peuple, ou n’importe quel individu, est privé de ses droits, ou qu’il est sous l’exercice d’un pouvoir sans droit, et qu’ils n’ont pas de possibilité d’appel sur terre, alors ils ont la liberté d’en appeler au ciel lorsqu’ils jugent la cause suffisamment importante.”

Pour Washington et ses collègues ce n’était pas seulement une prière en appelant au plus haut niveau d’autorité, mais aussi un appel à l’action pour s’approprier les libertés qu’ils croyaient fermement que Dieu avait prévu pour l’humanité . Rechercher ces libertés a été au cœur de la raison pour laquelle les pélerins ont voyagé aux Amériques au départ.

Bannière en soie «Un appel au paradis» en cours d’utilisation

La bannière «Un appel au paradis» s'est déroulée.

Dutch Sheets (www.dutchsheets.org) est persuadé que le Seigneur invite notre génération à élever à nouveau cette bannière. Il est persuadé que Dieu ravive ce concept et cette bannière 240 ans après qu’elle aie été utilisée pour la première fois.

Ce drapeau est maintenant suspendu dans des milliers de foyers, chambres de prière, églises, bâtiments de gouvernement et d’affaires. Des milliers de gens en ont des petites dans leur Bible, comme boutonnières, épinglées à des tableaux d’affichage ou mises en évidences sur leur bureau, imprimées sur des chemises et des autocollants pour les voitures.

Et alors que cette bannière a une signification claire et des liens pour les Etats-Unis elle a une application plus large dans le monde entier – pour un temps comme celui-ci!

Elle peut être vue flottant dans l’Himalaya – au point le plus élevé de la planète – où elle s’élève au-dessus de de douzaines de drapeaux de prière bouddhistes. Elle a aussi flotté dans les plaines de Nineveh, en Afrique du Sud, au Panama, au Cambodge et en Australie.

Implications globales

Cette bannière est de plus en plus utilisée autour du globe dans des contextes où la voix chrétienne est marginalisée et réduite au silence par les gouvernements – même dans des pays qui étaient auparavant considérés comme ayant un héritage chrétien.

Là où des responsables, politiciens et influenceurs nationaux promeuvent des idéologies ou promulguent des lois qui mettent Dieu à l’écart, par inadvertance ou volontairement il y a un besoin pour un renouveau spirituel et moral – une guerre pour la restauration des desseins originaux de Dieu, pas ceux de structures viciées faites de main d’homme.

Dans une époque où beaucoup de croyants font face à une opposition écrasante il est temps de prendre position dans le tribunal céleste, en faisant appel au Juge de toute la terre pour sa grâce qui sauve, sa miséricorde et son pouvoir de soutien. Il est temps d’en appeler à Lui:

  • pour un réveil mondial;
  • pour qu’Il déverse son Esprit dans un grand déluge de puissance et de gloire;
  • pour la destruction de forteresses;
  • pour la révélation de la vérité dans nos nations;
  • pour libérer l’humanité de l’oppression et la tyrannie des forces du mal et les ténèbres qui nous ont réduit en esclavage.

Il est temps de demander la grâce et la miséricorde, mais nous devons aussi en appeler à la justice.

Peuple des premières nations

Je suis persuadé qu’il est profondément significatif que Locke lie le terme «un appel au ciel» avec une proposition que les droits ancestraux à la justice de peuvent pas, de devraient pas être supprimés par les conquérants:

«Mais les conquis, ou leurs enfants n’ont pas de tribunal, pas d’arbitre sur terre à qui ils peuvent faire appel. Alors ils pourraient en appeler au ciel, comme l’a fait Jephté, et répéter leur appel jusqu’à ce qu’ils aient retrouvé le droit autochtone de leurs ancêtres, qui était d’avoir un législateur au-dessus d’eux, que la majorité devrait approuver et accepter.»

Je suis fermement convaincu que le Dieu d’Abraham, Isaac and Jacob s’est révélé lui-même aux populations indigènes sur tous les continents. Romains 1:20 déclare: “En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité se voient depuis la création, elles se comprennent par ce qu’il a fait. Ils sont donc inexcusables.

Bannière en soie «Un appel au paradis» en cours d’utilisation

David Stanfield avec «Un appel au paradis»

Dans le processus de conquérir et coloniser, la tradition occidentale du christianisme a réduit au silence les voix des peuples indigènes, les histoires de leur expérience de Dieu et leur capacité de vivre comme chrétiens dans leur propre contexte culturel.

La bannière «Un appel au ciel» est une arme puissante des temps de la fin pour en appeler au Dieu Très-Haut pour qu’Il permette aux voix des peuples des premières nations d’être entendues. Si nous nous arrêtons et écoutons et permettons aux responsables qui sont remplis du St-Esprit d’être entendus, nous entendrons comment Dieu s’était déjà révélé Lui-même, Sa puissance éternelle et Sa nature divine à Ses peuples des premières nations. Leur compréhension de Dieu est plus large que la version étroite, structurée et religieuse du christianisme que Constantin a rendue populaire et qui a dominé la chrétienté pendant 1700 ans.

C’est pour un temps tel que celui-ci que cette bannière a été remise en service et rééditée pour voir la voix de Dieu et la voix de Son peuple libérées à nouveau sur terre pour amener la liberté et préparer l’épouse à Sa venue.

Un appel au ciel - ça fonctionne encore!

«Chacun sait comment Dieu nous a sauvés car Il a affiché Sa justice à travers l’histoire.» Psaume 98:2 (traduction directe de la “Passion translation”)

Clique sur la photo pour voir la vidéo

Achetez la bannière en soie «Un appel au paradis».

Avril 2021 by David Stanfield - Australie

Vos commentaires et réflexions sur cet article sont les bienvenus: Email enquiry@worshipbanners.org

Banderas de adoracion
Worship Banners